Du captage au robinet, l'eau parcourt un long trajet.

Les ressources

StOuen aerationEn France, 60% de l'eau potable provient des eaux souterraines et 40% des eaux de surface (lacs, rivières). Il en est de même sur notre territoire.
Ainsi, pour assurer la production d'eau potable, le syndicat dispose de 7 captages répartis sur 5 sites de production. L'origine des ressources est variée. Différentes nappes* profondes sont captées (la nappe de l'Albien, celle du Cénomanien et celle du Séno-turonien) ainsi que le Loir et sa nappe alluviale.

Passage obligatoire en station de traitement

Afin de garantir une eau de qualité, toutes les eaux captées sont traitées. De la simple chloration (garant de la qualité bactériologique de l'eau) à une filière plus complète (décantation, filtration, ozonation), le traitement dépend de l'origine des eaux et donc de leur qualité initiale. A noter que l'eau, même souterraine, peut naturellement être impropre à la consommation du fait de la présence, en excès, de certains éléments (présence de Fer dans les eaux du Cénomanien par exemple) et donc nécessiter un traitement avant sa mise en distribution.

Reservoir LaGardeLe stockage

Pour que l'eau potable soit toujours disponible à votre robinet, des réservoirs stockent d'importants volumes d'eau et assurent la régulation de l'approvisionnement en eau. Le syndicat dispose de 4 réservoirs permettant de stocker près de 6 000 m3 d'eau, soit plus d'une journée moyenne de consommation.

Le réseau de distribution

Près de 170 km de canalisations publiques sont nécessaires pour assurer la distribution de l'eau à l'ensemble des usagers du service.

 


* nappe : eau souterraine contenu dans les terrains perméables sous-jacents