Que représente le prix de l'eau ?

L'eau tombant du ciel, certains ne comprennent pas pourquoi l'eau à un coût. En réalité, ce n'est pas l'eau qui a un coût mais le service nécessaire pour la rendre potable et accessible 24h/24 au robinet.

En effet, l'alimentation en eau potable nécessite d'importantes installations : captages, stations de pompage, stations de potabilisation, réservoirs et réseaux de distribution. La construction de ceux-ci mais également leur entretien et leur préservation ont un coût et c'est ce coût que l'usager paye.
A ce coût peut s'ajouter celui du service d'assainissement collectif.

Pourquoi le prix de l'eau est-il différent d'une commune à l'autre ?

En France, comme dans de nombreux pays, l'eau est puisée localement et le service est également géré localement, souvent par des syndicats intercommunaux, confié, ou non, à un prestataire privé.

En fonction de la disponibilité des ressources et de leur qualité, les coûts d'exploitation d'un service d'eau peuvent différer. De plus, les niveaux d'investissement, d'équipement et de services ne sont pas toujours les mêmes d'une commune à l'autre.
Ce sont ses raisons qui expliquent que l'eau n'a pas le même prix partout en France.

Décomposition du Prix de l'eau

En matière d'eau potable (la part du prix de l'eau liée à l'assainissement ne faisant pas l'objet de la décomposition qui suit), votre facture se décompose en 4 catégories :

  • La rémunération du délégataire qui comprend une part fixe, ou abonnement, et une part variable liée à la consommation en eau de l'usager. Ces tarifs tiennent compte des missions confiées au délégataire et sont fixés par les modalités du contrat de délégation.
  • La part pour la collectivité. Fixée par délibération du comité syndical, cette part permet de financer les dépenses du syndicat et dépend donc des projets à mener en termes d'études et de travaux.
  • Les redevances de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne imputable au service d'eau potable : 'Prélèvement' et 'pollution domestique'. Fixée annuellement, ces redevances permettent à l'Agence de l'eau d'apporter des financements aux collectivités locales, ou à certains privés, pour la réalisation d'action ou projet d'intérêt commun.
  • La Taxe sur la Valeur Ajoutée. En tant que produit alimentaire de première nécessité, l'eau potable bénéficie d'un taux réduit à 5,5%, mais uniquement sur la distribution de l'eau. Tous les services associés (travaux de branchement, ouverture du branchement, etc…) ne bénéficient pas de ce taux.

Au 1er janvier 2018, le prix de l'eau sur le territoire du syndicat était de 2,49 € TTC/m3 (prix calculé sur la base d'une facture de 120 m3, facture type d'une famille de 4 personnes) et se décomposait comme indiqué dans le graphique ci-contre.

 DecompositionPrix 2018